Basson

Gabrièle Dostie-Poirier

Née en Outaouais, Gabrièle Dostie-Poirier joue deuxième basson à l’Orchestre Métropolitain depuis janvier 2015. Comme pigiste, Les Violons du Roy, I Musici, les Orchestres symphoniques de Montréal, Trois-Rivières, Drummondville, Laval, Sherbrooke, Longueuil et Gatineau font régulièrement appel à ses services.

Elle est basson solo à l’Orchestre de l’Agora, dirigé par Nicolas Ellis. Cet orchestre se dévoue à une cause particulière à chaque événement (par exemple, en 2021 un projet reliant santé mentale et opéra). Gabrièle a vécu les tournées internationales de l’Orchestre Métropolitain en Europe (2017) et aux États-Unis (2019) ainsi que celles des Violons du Roy aux États-Unis (2018), en Corée du Sud et en Chine (2019). La jeune bassoniste participe aussi régulièrement à des projets de musique de chambre, tels les quintettes à vent de l’Orchestre Métropolitain et de l’Orchestre de l’Agora. On peut l’entendre entre autres, dans Pierre et le Loup et Le Petit Prince, en collaboration avec le Théâtre du Nouveau Monde à Télé-Québec. Son expérience s’étend aussi à divers enregistrements de l’Office National du Film ainsi que des groupes de styles musicaux hétéroclites, sans oublier ses deux participations à l’émission Génial!.

Elle a fait ses études au Conservatoire de musique de Montréal avec Mathieu Harel et Stéphane Lévesque. Ses études se sont soldées par des prix avec distinction en instrument solo et grande distinction en musique de chambre. Suite aux bons enseignements de Serge Fortin, Gabrièle a senti un élan très fort pour l’instrument. M. Fortin l’a orientée vers le Conservatoire de musique de Gatineau, où elle a étudié avec Jo Ann Simpson. Tout au long de sa formation musicale, elle a participé à différents stages : Le Festival Pablo Casals de Prades, Le Domaine Forget, la tournée de l’Orchestre de l’Académie du Centre d’arts d’Orford en Corée du Sud (2016), le stage d’octuor à vent de la même académie, le Brooke Valley Bassoon Days en tant que mentor, l’Orchestre Réseau et l’Orchestre national des jeunes du Canada. Sa première formation musicale s’est effectuée via le violon auprès des Vivaldistes de l’Outaouais de 1996 à 2010. Déjà là, on pressentait un talent et intérêt marqué pour la musique, intérêt toujours aussi présent aujourd’hui.

© 2018 Culture Shawinigan